Dans quelle rue habitez-vous ?

“En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette.” Philippiens 4.12

Dernièrement j’ai reçu un email d’une personne dénommée Marie-Céleste Martin.

Bonjour Pasteur,


J’aime beaucoup écouter vos histoires sur les sites Internet, mais voilà, je suis née de nouveau en 2006 après un divorce, puis, une grande dépression. A cette époque, je voulais mourir. Et là, j’ai rencontré une chrétienne, j’ai suivi l’étude biblique, me suis fait baptiser après 6 ans de doute. Je dois vous dire que je suis quelqu’un de cartésien.
J’avais espéré que ma vie s’arrangerait, en devenant chrétienne, mais à ce jour, je suis toujours dans la solitude, sans mari, dans un petit appartement, avec une petite voiture, sans travail et avec les aides de l’Etat. J’aime toujours Dieu et sa Parole, mais j’ai baissé les bras. L’attente a desséché mes os et ma foi est en berne.
J’ai pourtant prié, supplié, attendu, espéré, mais rien que le désert. Je pense que ça vient de moi. Quelque chose qui cloche. Mais quoi ? Pasteur, MERCI de me répondre… Marie-Céleste Martin

Chère Marie Céleste,


Après avoir lu votre lettre, j’ai un conseil à vous donner : déménagez ! Je vois que Marie-Céleste demeure dans la “Rue des Plaintes”. J’y ai moi-même habité quelque temps, et jamais je ne me suis bien porté. L’air était malsain, la maison était malsaine, l’eau était malsaine, les oiseaux n’y chantaient jamais, et moi-même, j’étais triste et de mauvaise humeur… mais, j’ai déménagé, je suis allé habiter “Rue de la Reconnaissance” et depuis lors, je me porte bien, ma famille aussi. L’air y est pur, l’eau y est pure, la maison est saine et exposée au soleil, les oiseaux chantent et je suis heureux du matin au soir. 

Eh bien ! Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de déménager vous aussi. Il y a beaucoup de maisons à louer dans la “Rue de la Reconnaissance” et, si vous voulez y venir, je suis sûr que y serez transformée, et je serai moi-même très heureux, de vous avoir comme voisine. 
Vous verrez que, même dans un petit appartement de la “rue de la Reconnaissance”, vous aurez toujours assez de place pour y accueillir diverses personnes, votre vieille voiture sera toujours une grande aide pour tous ceux que vous transporterez avec joie ! Et vous retrouverez rapidement une bonne santé.

Salutations en Jésus-Christ, votre serviteur



Un engagement pour aujourd’hui 

Réfléchissons plus souvent aux multiples dons que Dieu nous fait. Plutôt que de nous lamenter sur ce qui nous manque ou sur ce qui ne va pas, efforçons-nous de faire le compte de ses bienfaits ; nous ne pourrons que confirmer : “Dieu est amour”.

Recent Posts

Start typing and press Enter to search