Les mains jointes

Vers 1490, deux frères Albrecht Dürer et son frère Albert avaient de la difficulté à vivre comme jeunes artistes. Étant donné que les deux étaient pauvres, ils travaillaient pour subvenir à leurs besoins pendant qu’ils étudiaient l’art.

Le travail prenait tellement de leur temps que leurs progrès étaient lents. Finalement, ils se mirent d’accord : ils tireraient au sort et l’un d’entre eux travaillerait pour subvenir aux besoins des deux, pendant que l’autre étudierait l’art.

Albrecht gagna et commença à étudier, tandis qu’Albert travaillerait dur pour subvenir à leurs besoins. Ils s’étaient entendus pour que quand Albrecht aurait réussi, il soutiendrait Franz qui étudierait l’art à son tour.

Albrecht alla dans les villes d’Europe pour étudier. Comme le monde le sait maintenant, il n’avait pas seulement du talent, mais aussi du génie. Lorsqu’il réussit ses études, il retourna pour honorer son entente avec Albert. Mais Albrecht ne tarda pas à découvrir le prix énorme que son ami avait payé.

Car tandis que Albert accomplissait un travail manuel très dur pour soutenir son ami, ses doigts étaient devenus raides et tordus. Ses mains délicates et sensibles étaient gâchées pour la vie : il ne pouvait plus exécuter les délicats coups de pinceau requis dans l’art de la peinture. Bien que ses rêves artistiques ne puissent plus se réaliser, il n’était pas amer, mais plutôt heureux de la réussite de son ami.

Un jour, Dürer surpris son ami agenouillé, ses mains noueuses jointes en prière, priant doucement pour la réussite de son frère, bien que lui-même ne put plus être un artiste. Albrecht Dürer, le grand génie, s’empressa de faire une esquisse des mains jointes de son fidèle ami et compléta plus tard un véritable chef d’œuvre intitulé ‘Les mains jointes’.

De nos jours, partout les galeries d’art exposent les œuvres d’Albrecht Dürer. Et ce chef d’œuvre particulier raconte une histoire éloquente d’amour, de sacrifice, de labeur et de reconnaissance. Il rappelle à une multitude de personnes du monde entier qu’elles peuvent aussi trouver le réconfort, le courage et la force.

 

#365histoires #365 #jeanlouisgaillard #albrechtdurer #peinture #artiste #franznixten #peintreallemand #travailmanuel #travaildur

 

Jean Louis Gaillard
www.365histoires.com
www.jlgaillard.fr

Recent Posts

Start typing and press Enter to search