L’HOMME QUI FAIT DES MIRACLES

« Je serai avec toi comme j’ai été avec Moïse ; je ne te délaisserai pas, je ne t’abandonnerai pas. » Josué 1.5

Un soir, j’écoutais à la télévision une grande comédienne raconter sa vie : elle avait survécu à des opérations très graves, et elle disait s’être sentie très seule. Psychologues et médecins n’avaient rien pu faire pour l’aider dans son désespoir ! Elle racontait son désarroi face à ces épreuves à répétition.

Ne nous décourageons pas, le Seigneur veut nous aider à trouver les moyens de témoigner pour lui…

Après l’avoir entendue exprimer sa tristesse et sa solitude, je me suis dit qu’il fallait que je lui écrive pour lui parler du grand médecin qui seul pouvait l’aider et la réconforter : Jésus-Christ.
Mais sans son adresse ni son véritable nom, comment lui écrire ?

Or quelque temps auparavant, j’avais lu, dans une biographie de Louis Pasteur, l’histoire suivante :
En novembre 1885, près d’Orléans, à la campagne, un jeune homme venait d’être mordu par un chien enragé. La mort était inévitable. Son père avait entendu parler d’un homme  » qui faisait des miracles « , qui avait sauvé un berger atteint de la même maladie et qui, certainement, pourrait sauver aussi son fils. Ne connaissant ni son nom ni son adresse, il écrivit sur l’enveloppe  » A celui qui fait des miracles !, Paris  » eh bien, figurez-vous que cette lettre est arrivée à Louis Pasteur. Louis Pasteur administra son vaccin à l’enfant et celui-ci fut guéri.

En me souvenant de ce papa qui, pour sauver son fils, n’avait pas hésité à écrire sur l’enveloppe « A celui qui fait des miracles ! ». Je me suis dit que le Seigneur aujourd’hui pourrait m’aider à trouver le moyen d’entrer en contact avec cette comédienne.

Face à mon clavier d’ordinateur, j’ai écrit un émail et j’ai commencé à essayer de le lui envoyer en écrivant son nom suivi de @gmail.com, @yahoo.com, @wanadoo.fr, etc.. Mais chaque tentative se soldait par un échec, jusqu’à ce que mon émail finisse par partir et que je reçoive la réponse suivante :  » Merci, nous avons bien reçu votre émail, nous allons l’étudier et y répondre ! »
J’avais enfin pu lui dire que, l’ayant entendue à la télévision, j’avais la réponse pour elle : Jésus-Christ, qui a souffert plus que nous tous par amour pour chacun d’entre nous, l’aimait et voulait l’aider dans ses moments de désarroi. C’est à nous de faire un pas vers lui, car lui, sur la croix, a tout accompli pour nous !

Un engagement pour aujourd’hui


Ne nous décourageons pas, le Seigneur veut nous aider à trouver les moyens de témoigner pour lui afin que chacun puisse le connaître. Agissons, car il est avec nous !

Recent Posts

Start typing and press Enter to search