Je suis prisonnier

Michel s’adonnait à la boisson. Dans ses excès de violences, il cassait ses meubles et battait sa femme. Un chrétien décide de lui rendre visite.

Il le trouve en train de boire un café dans la cuisine, son garçon de cinq ans assis à côté de lui.

  • Ça va mieux, Michel ? 

L’homme se leva d’un bond sans dire un mot. Il va dans la pièce voisine et revient avec une corde à linge. Toujours sans rien dire, il commence à ligoter son fils sur la chaise.

  •  Mais qu’est-ce que vous faites ? Vous n’êtes pas bien !

Quand l’homme a fini de ficeler son fils, il lui crie :

  • Lève-toi ! 

Le gamin pleure et dit :

  • Mais je ne peux pas.
  • Vous avez entendu ? ‘Je ne peux pas !’ C’est pareil chez moi, je ne peux absolument pas m’arrêter reprend l’ivrogne d’un air pitoyable.

Le chrétien saisit son canif dans sa poche et se met à couper la corde, puis il dit au petit :

–  Lève-toi ! 

L’enfant se lève.

  • C’est tout simple, vous voyez.
  • Évidemment vous avez coupé la corde.
  • Il y en est Un qui est venu couper toutes les cordes qui nous lient dont celle de l’alcoolisme, c’est Jésus ! Oui, Il brise les chaînes. Il délivre des puissances des ténèbres, du diable et de ses agents. Il a dit : L’Esprit du Seigneur est sur Moi. Il m’a choisi pour annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres, Il m’a envoyé pour proclamer aux captifs la délivrance » (Évangile de Luc 4, 19).

 

#365histoires #jeanlouisgaillard #alcoolisme #alcool #violence prisonnier #Jésuslibère #enfant #cordes #puissances #ténèbres #bonnenouvelle #captifs #délivrance

 

Jean-Louis Gaillard

www.365histoires.com

www.jlgaillard.fr

Recent Posts

Start typing and press Enter to search