La fiabilité de la Bible : les grottes de Qumran

Les grottes de Qumran

En 1947, un jeune berger arabe, gardant son troupeau dans la région de la mer Morte, cherche une chèvre égarée. Dans les falaises proches de Qumran, il découvre l’entrée d’une grotte. Avec beaucoup d’hésitation, il entre en rampant et trouve une grande quantité de cruches d’argile contenant chacune un rouleau de parchemin.

Aux premiers siècles, on avait ainsi caché de précieux parchemins pour les protéger des pillards et des faits de guerre.

Le jeune berger va vendre l’un de ces documents sans en connaître l’importance. Il n’imagine pas que ces documents sont forts recherchés par les savants et les érudits. Leur découverte a donné lieu à une chasse sauvage des Arabes avides d’argent et des savants avides de savoir. Ces rouleaux qui atteindront des prix considérables constituent la plus grande découverte d’écrits sacrés et sont aujourd’hui conservés sous haute protection dans la Bibliothèque de l’université de Jérusalem.

Ils contiennent, entre autres, la totalité du livre du prophète Ésaïe, et, grâce au carbone 14, on a pu établir que ce rouleau d’Ésaïe, pourtant déjà une copie, date de bien avant notre ère et est donc l’un des plus anciens jamais découverts.

Nous avons ainsi la preuve que nous avons raison de nous fier au texte de la Bible dont nous disposons.

Dieu, qui en a inspiré les auteurs, a veillé aussi à nous la faire parvenir sans altération.

Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point, a dit Jésus, Matthieu 24 : 35.

 

#grotte #troupeau #mer #morte #hésitation #ramper #chèvre #siècle #précieux #parchemin #cruche #argile

 

Jean Louis Gaillard

www.365histoires.com

www.jlgaillard.fr

Recent Posts

Start typing and press Enter to search